Cinéma… 1917, déjà un classique !

Cinéma… 1917, déjà un classique !

Waou, franchement waou ! Voilà les premiers mots qui sortent de ma bouche quand l’écran noir annonce le générique de fin. J’ai passé le film entier tendue comme la peau d’un tambour tellement ce film était intense ! Explications.

Un »faux » plan séquence maitrisé à merveille

Pour commencer, le mode de tournage de 1917 en plan séquence est fabuleux. Le « plan séquence », c’est quand le film est tourné en une seule fois, qu’il n’y a pas de montage. Bien sûr, montage il y a eu, mais le travail des équipes est si parfait que le film semble suivre les protagonistes du début à la fin sans jamais les lâcher. De fait, nous sommes les personnages. Cela apporte une telle intensité dans les émotions ressenties ! Si cela vous intéresse, regardez les vidéos du making off qui ont très intéressants et impressionnantes tant le travail des réalisateurs a été minutieux.

Une bande son qui touche à la perfection

Si on ajoute au montage une bande son parfaite, intense (oui encore !) qui monte en pression, redescend crescendo et maitrise le moindre de vos frémissements, alors c’est gagné ! Les musiques du film 1917, l’intensité du son et des volumes renforce le sentiment que vous faites parti du voyage et que vous êtes juste derrière les personnages. Sursauts, peur et stresse sont au rendez-vous mais pas pour le pire… Certainement pour le meilleur !

Un casting réussit !

Oui parce que sans un casting 5 étoiles, le film aurait pu ne pas être celui qu’il est ! Georges MacKay est fabuleux. Peu connu du grand public il s’élance dans le cinéma avec brio et joue avec une justesse incroyable. Une belle brochette l’accompagne tout au long de son aventure : Dean-Charles Chapman (Tomen dans Game of Throne), Mark Strong (Merlin dans Kingsman), Colin Firth (Le Discours d’un roi) , Richard Madden (Rob Stark dans Game of Throne) ou encore Benedict Cumberbatch (Dr Strange) qui, chacun dans leur rôle, apporte leur touche à ce drame qui se joue devant nous.

Pour résumer, ce film mérite d’être vu au cinéma afin de pouvoir profiter pleinement d’un grand écran et d’un son diffus. J’espère de tout cœur qu’il gagnera comme je l’ai prédit un ou plusieurs Oscars car Sam Mendes et son équipe le mérite amplement !

Et vous, allez-vous voir 1917 au cinéma ? Qu’en avez-vous pensé ? Partagez !

Enjoy !

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑