Lifestyle… Adopte un chien : à savoir avant de sauter le pas !

Lifestyle… Adopte un chien : à savoir avant de sauter le pas !

« Il n’y a pas de mauvais chiens, il n’y a que de mauvais maitres »

Inconnu

Voilà comment je commencerai cet article. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui je m’agace de voir sur les réseaux sociaux des animaux (chiens, chats, lapins, alpagas…) abandonnés avec pour seule raison : « je déménage », « je travaille trop », «  »je pars en vacances », « il a mangé mes chaussons »… Bref j’en ai entendu des vertes et des pas mûres à ce sujet alors je me suis dit… Essayons de sensibiliser !

Fière propriétaire de Néron, croisé Border Collie et ayant eu 2 chiens avant lui je pense être en mesure de donner mon avis sur ce que représente l’adoption d’un canidé. Alors aujourd’hui je vous dit tout ce qu’il y à a savoir avant d’adopter un toutou !

A savoir avant d’adopter un chien

1. Un chien c’est toute sa vie

Sauf raison extrême, votre chien vous devez l’assumer toute sa vie. On ne le dit pas pour rien : le chien est le meilleur ami de l’homme. Une fois qu’il vous a adopté, vous êtes son maitre pour la vie. Imaginez vous si, à 8 ans, votre mer vous avait accroché à un poteau le long d’une route… Voilà.

Raison pour lesquelles vous pourriez donner (abandonner de façon responsable) un chien :

  • Mort du propriétaire qui n’est pas vous mais de votre famille
  • Maladie grave qui empêche de pouvoir s’en occuper

Raisons non valables :

  • Je déménage dans un logement plus petit. FAUX. Ce sont des choses qui peuvent arriver, il suffit juste de faire en conséquence. Cela ne vous viendrait pas à l’idée d’abandonner un enfant parce que vous passez d’une maison à un appartement. C’est pareil. Et j’entends déjà « Non, ce n’est pas pareil, c’est un animal ». Doté d’un système nerveux et d’une conscience, comme un humain. Donc qui souffre autant que nous.
  • J’ai trop de travail. FAUX. Vous aviez déjà ce travail quand vous avez adopté Poupi ? Si non, est-ce qu’il ne suffit pas de trouver un arrangement. Encore une fois, j’ai rencontré cette situation et nous avons fait en conséquence. Point.
  • Il est agressif. FAUX. Si votre chien est agressif c’est que vous ne l’avez pas bien éduqué. Certes, certains chiens sont plus difficiles que d’autres, comme les humains. Mais si vous adaptez son éducation en fonction de son caractère et que vous faites les efforts nécessaires, cela n’arrivera pas. Et s’il est déjà trop tard, cela peut être corriger. L’erreur est humaine, contactez un professionnel pour vous aider.
  • Je pars en vacances et personnes ne veut le garder. FAUX. Ai-je vraiment besoin de préciser pourquoi ? Avant d’adopter un chien, c’est une question à se poser « Que faire quand nous irons en vacances et que nous ne pourrons pas l’emmener ? ». Si vous n’avez pas les moyens de payez un chenil ou si personne de votre entourage ne peut le garder alors n’adoptez pas.

2. Un chien coûte de l’argent

Et oui ! S’occuper d’un chien, ce n’est pas gratuit. En fonction de la race et de la taille le coût d’un chien par an peut aller jusqu’à des milliers d’euros. Alors avant d’adopter, assurez-vous de pouvoir subvenir à vos besoins et aux siens.

A savoir :

  • Notre chien est croisé de taille moyenne, ils sont donc plus résistants. Il nous coûte environ 6 à 700€/ an.
  • Un chien de grande taille coutera cher en nourriture.
  • Un chien de race fragile comme les bouledogues ou les chihuahuas peuvent couter très cher en frais vétérinaire.

Frais qu’engendre l’adoption d’un chien :

  • Frais d’adoption : de 150 à 300€ en refuge, jusqu’à 2000€ en élevage, vous ne les paierez qu’une fois
  • Frais d’identification, si pas déjà fait : environ 150€ (Obligatoire pour être sûre de retrouver votre toutou s’il se perd ou s’échappe)
  • Frais de stérilisation/ castration : de 250 à 350€ (passage OBLIGE si vous ne comptez pas le faire se reproduire )
  • Frais de dressage : de 40 à 100€ / mois, le temps qu’il faudra car oui éduquer son chien c’est important.
  • Frais de garde : de 20 à 40€/ jour de garde (Petsitter ou chenil, gratuit si c’est votre famille, mais faites leur quand même un petit cadeau à votre retour!)
  • Vaccin divers : 50€/ vaccin (rage obligatoire)
  • Croquettes : de 200 à 1000€/ an en fonction de la taille de votre chien
  • Divers (anti-puces, vermifuge, etc…) : environ 100€/ an

3. Un chien ça s’éduque

Vous n’alliez quand même pas croire qu’il était livré prêt à répondre à vos moindre désir. ET BA NOOOON ! Certains chiens nécessiteront une éducation tout au long de leur vie, d’autres seront à l’écoute dès les premiers mois.. Ici, c’est la tombola bien que certaines races soient plus faciles que d’autres.

Néron, notre chien, n’est toujours pas éduqué à 100% mais il est capable de marcher au pied sans laisse, revenir quand on l’appel. Il s’assoit, se couche, ne mange que lorsqu’on lui en donne l’ordre et ne quémande pas.

Pourquoi éduquer son chien ?

Pour éviter de l’abandonner sous prétexte qu’il a mangé tout votre salon, qu’il est agressif ou n’écoute rien. Encore une fois, le chien n’y est pour rien si vous ne lui avez pas indiquer ses limites. Un chien bien dans sa peau est un chien qui sera plus enclin à vous écouter, alors donner lui un petit cocon où s’épanouir et établissez des règles.

Comment éduquer son chien ?

  • L’école du chiot : il y en a un peu partout en France. En général, une séance est offert puis vous payez par séance. Dans ces cours, c’est surtout vous qui allez être éduqué. On va vous apprendre à parler à votre chien, les bons gestes. Parce que NON lui mettre le nez dans son pipi quand vous rentrez du travail et qu’il a fait sur le canapé ne lui fera pas comprendre qu’il doit arrêter…
  • Un dressage privé : il y en a partout, faites une séance test et trouvez celui qui vous correspond.

J’insiste particulièrement sur ce point car je vois trop de « mauvais chiens » dans les rues et trop d’abandon parce que le chien n’est pas propre ou trop agressif. Un chien qui dévore tout à la maison est un chien stressé. Il faut donc lui apprendre à se détendre par de petit mécanisme très simple que l’éducateur pourra vous donner. De la même façon, ne baladez jamais votre chien sans laisse s’il n’obéit pas au doigt et à l’œil. Vous risqueriez des plaintes s’il saute sur des personnes, même si ce n’est que pour leur dire bonjour.

4. Un chien c’est du travail

Et le salaire (l’amour de votre chien) est une belle récompense. Mais pour l’obtenir, il va falloir bosser :

  • Promenade au moins 2 fois par jour même si vous avez un jardin (bon ok, peut être pas si le jardin est celui du château de Versailles…) et ce qu’il pleuve, vente, qu’il fasse un froid de canard ou une chaleur écrasante, que vous soyez malade ou triste il faudra le promener.
  • Chiot, c’est sale, il faudra donc nettoyer après son pipi, son caca, son vomit… Et même adulte, il ne sera pas à l’abri d’une petit diarrhée ou un d’un vomito bien placé
  • L’éducation. Bon sujet abordé plus haut mais en dehors des séances de dressage, il faudra travailler tous les jours surtout pendant son « enfance »
  • Le jeu. Tous les chiens, certains plus que d’autres, ont besoin de se dépenser. Il vous sollicitera pour jouer dans la journée. Soyez disponible !

Conseils & Best practices

  1. Renseignez-vous sur les races avant d’adopter. Choisissez une race qui vous correspond. Vous voulez un chien planplan que vous pourrez emmener partout avec vous, prenez un bichon. Vous aimez les chiens énergiques que vous emmènerez en sortie running, prenez un chien de berger.. Bref NE VOUS PRECIPITEZ PAS, les refuges et élevages sont pleins à craquer.
  2. Posez-vous les bonnes questions. Reliez bien les contraintes ci-dessus et demandez vous si vous êtes prêts à assumer un chien 10-15 ou même 20 ans ?
  3. La case dressage est obligatoire. Je ne comprend pas les gens qui ne passent pas par là. Non, vous ne réussirez pas à éduquer vos chiens à coup de vidéo YouTube. Il faut les sociabiliser et demandez conseils à des professionnels !
  4. Faites le identifier et stériliser. J’insiste aussi sur ces points cela vous éviter bien des déconvenues si vous perdez votre chien ou si elle se retrouve pleine de petits croisés qui seront difficile à donner.
  5. Si vraiment vous devez l’abandonner, faites le bien… Pas en postant une annonce Facebook « Chien à donner »… Vous allez déjà lui faire mal au cœur, éviter qu’une autre personne ne le blesse. Emmener le à la SPA. Oui cela va être dur mais les bénévoles ne sont pas là pour juger et préfère que vous leur emmeniez plutôt que de le laisser mourir attacher à un arbre seul et sous la pluie au fond d’un bois.

Lien utiles :

  • Animaute.fr : un super site pour trouver le petstitter parfait pès de chez vous. Vous pouvez choisir les critères et laissez une note au Petsitter. J’ai déjà testé et approuvé !
  • La SPA : plutôt que de payer 2000€, pourquoi ne pas adopter un petit toutou triste qui n’attend que vous ? 2 de mes chiens viennent de refuge et je les ai eu chiot !
  • L’école des chiens : pour éduquer et maitriser son toutou.

Si vous êtes en région Bordelaise, vous pouvez aussi me contacter r que je vous donne les adresses de nos éducateurs canins.

Maintenant, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenu !

Enjoy !

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑